Entorse cervicale et contusion musculaire à la cage thoracique

Mardi 21 Janvier 2020

Entorse cervicale et contusion musculaire à la cage thoracique

Femme de 42 ans ayant eu un accident de voiture en novembre 2019, à la suite d’un impact latéral à plus de 60 km/heure. Transportée d’urgence à l’hôpital, il en résulte un whiplash cervical avec contusion à la cage thoracique.

Trois semaines après son accident, Mme est prise en charge en physiothérapie et 15 jours plus tard, sa thérapeute en réadaptation physique lui recommande SET pour la gestion de ses douleurs au quotidien à l’extérieur de la clinique. Sa thérapeute lui a recommandé nos services car la douleur était omniprésente dans presque toutes les sphères de sa vie (AVQ, AVD, difficulté à dormir et troubles de l’humeur). Mme reçoit des traitements de physio et d’ergo 3x/semaine puis d'acupuncture 1x/semaine.

Mme présente une entorse cervicale caractérisée par une douleur constante à 5/10 à la région des trapèzes supérieurs bilatéralement. La douleur est augmentée à 7/10 par les positions tête penchée pour la lecture, faire la cuisine, et ce, pour une période de +/- 20 minutes. Elle doit prendre une pause d’environ 10 minutes avant de pouvoir poursuivre son activité. Les tâches ménagères, l’aspirateur, laver les planchers, sont à effectuer une pièce à la fois par jour seulement. Sa douleur est décrite comme un élancement, une sensation de raideur et de tête lourde. Le sommeil est perturbé par des réveils nocturnes 2 à 3 x par nuit ce qui la rend maussade le matin au lever.

Diagnostic  : Entorse cervicale et contusion musculaire à la cage thoracique

Travail  : Mme est rembourreuse et est présentement en arrêt de travail depuis son accident

Médication  : Mme prend seulement du Tylenol 4x/jour (ne supporte pas les AINS)

Recommandations en Électro-Thérapie Fonctionnelle faites par sa thérapeute en réadaptation physique

Liste de problématiques causées par la douleur

  • Douleur persistante
  • Difficulté à dormir
  • Troubles de l’humeur

Principaux objectifs de la patiente

  • La diminution de la douleur au quotidien dans les AVQ/AVD
  • L’amélioration de la qualité du sommeil (dormir une nuit complète)

Enseignement à domicile en Électro-Thérapie Fonctionnelle par une thérapeute SET et suivis téléphoniques

Résumé de l’enseignement initial à domicile - décembre 2019

  • Enseignement de la haute fréquence à la région cervicale bilatéralement au besoin (plusieurs fois par jour).
  • Les programmes P1, P2, P3 et P4 ont été enseignés, à faire autant au repos qu’à l’activité, surtout dans les tâches quotidiennes comme faire à manger et passer l’aspirateur. Le port de l’appareil à la ceinture ou avec le brassard et les électrodes autocollantes facilitent l’utilisation du TENS à l’activité.
  • Afin de favoriser la sécrétion d’endorphine pour améliorer le bien-être et le sommeil, l’enseignement de la basse fréquence a été fait. Étant donné que Mme vit seule, la thérapeute SET lui recommande d’appliquer les électrodes autocollantes à la cuisse (moins difficile pour une personne seule qu’à la région lombaire).
  • Mme est très satisfaite de son enseignement et voit toutes les possibilités d’activation de la fonction avec son appareil TENS.

Suivi téléphonique no 1 : 3 semaines après l’enseignement

  • Mme adore son TENS, elle l’utilise au quotidien autant au repos qu’à l’activité, 5x/jour et plus.
  • Elle l’utilise pour faire à manger, passer l’aspirateur et aller marcher à l’extérieur.
  • La douleur est toujours présente mais beaucoup moins envahissante qu’il y a 3 semaines. La sensation d’élancement et de raideur au cou est toujours présente mais moins intense.
  • Utilisation des programmes de hautes et basses fréquences en alternance au courant de la journée afin de gérer davantage sa douleur et particulièrement le «  burst  » tous les soirs, 1 heure avant le coucher.
  • La meilleure gestion de sa douleur a un impact sur son humeur au quotidien. Mme est encouragée et veut demander à son médecin un retour au travail lors de son prochain rendez-vous dans 10 jours.

Suivi sur les objectifs de la patiente

Objectif

    • La diminution de la douleur au quotidien dans les AVQ/AVD
    • L’amélioration de la qualité du sommeil (dormir une nuit complète)

Mise à jour

    • Douleur moyenne est passée de 5/10 à 3/10.
    • Douleur à l’activité est passée de 7/10 à 4.5/10.
    • Augmentation du temps d’activité à 45 minutes sans pause + fait maintenant 2 pièces dans la même journée.
    • Les nuits ne sont pas parfaites, mais elle se réveille maintenant en moyenne 1x/nuit.

Suivi téléphonique no 2  : 2 semaines plus tard

  • Le médecin tente un retour au travail en assignation temporaire.
  • Mme aura des tâches allégées pour débuter, et ce, 2 x 3 heures par semaine.
  • Nous encourageons Mme à utiliser son TENS au travail en haute fréquence et si nécessaire, à plusieurs reprises dans sa zone douloureuse.
  • Suivi dans 1 semaine pour valider l’utilisation adéquate de l’appareil au travail.

Suivi sur les objectifs de la patiente

Objectif

    • La diminution de la douleur au quotidien dans les AVQ/AVD
    • L’amélioration de la qualité du sommeil (dormir une nuit complète)

Mise à jour

    • La douleur de madame se maintient à 2-3/10 depuis 2 semaines
    • Rien de nouveau n’a été communiqué concernant la qualité du sommeil.

Suivi téléphonique no 3  : 1 semaine plus tard

  • Mme a utilisé son TENS en haute fréquence pour le travail et poursuit la basse fréquence tous les soirs.
  • Elle mentionne que le port du TENS à la ceinture est génial pour travailler.
  • Elle arrive à faire une bonne gestion de sa douleur et nous dit qu’elle voit une différence lorsqu’elle n’utilise pas le TENS au travail (elle l’avait oublié une journée).
  • Mme se sent encouragée de pouvoir demeurer au travail et vise une augmentation des heures de travail pour le mois prochain.

Suivi sur les objectifs de la patiente

Objectif

    • La diminution de la douleur au quotidien dans les AVQ/AVD
    • L’amélioration de la qualité du sommeil (dormir une nuit complète)

Mise à jour

    • La première semaine de retour au travail a bien été. Légère augmentation de la douleur 4/10 en fin de journée de travail, mais avoue en avoir fait un peu plus que d’habitude.
    • Rien de nouveau n’a été communiqué concernant la qualité du sommeil.

Prochaines étapes prévues

Madame nous rappellera si elle a besoin de soutien dans l’utilisation de son appareil TENS et pour sa gestion de la douleur au travail comme à la maison.

Un suivi sera effectué dans environ 4-6 semaines et annuellement, pour maximiser l’utilisation du TENS en Électro-Thérapie Fonctionnelle dans le but de maintenir un rendement fonctionnel optimal dans un contexte d’interdisciplinarité des traitements et de support au patient.


Communiqué

Message important concernant la COVID-19

En savoir plus